L’histoire de la montre : de l’horloge au bijou

Beaubleu watch and the silver jewel Le Moderne

La montre telle qu’on la connait aujourd’hui est le résultat de nombreuses évolutions au fil du temps. Aujourd’hui la montre que vous portez a une fonction utile mais elle fait aussi office de bijou, c’est une marque de distinction. Alors comment en est-on arrivé à un tel perfectionnement ?

Les cadrans solaires

Tout commence en l’an -1450 avec l’apparition des cadrans solaires. En effet, dès que nous avons observé le cycle du jour et de la nuit, l’Homme dans toutes les civilisations a voulu mesurer le temps. C’est ainsi qu’apparaissent les premiers cadrans solaires en Egypte, grâce au cycle du soleil et d’un instrument posé sur une surface place de 360°, divisée en 24 parties (les heures de la journée). Cette révolution permet dorénavant d’avoir des repères temporels et conditionne les horaires de travail, les horaires d’ouverture et de fermeture de la messe.

Les horloges publiques, ancêtres de la montre

Avez-vous déjà vu l’horloge de la cathédrale de Chartres ? Elle semble bien étrange avec ses 24 repères temporels. C’est un bel exemple d’horloge à poids avec rouages et régulateurs. Ce genre d’horloge gagne les sommets des tours des grandes villes dès le 14ème siècle. Il faut attendre le 15ème siècle pour que les cadrans à 12 heures remplacent ceux de 24 heures.

Le passage aux montres de poche

A partir du 15ème siècle, l’horlogerie entre dans sa période d’or. Les horloges mécaniques commencent à se miniaturiser. Cependant avant cette étape, le balancier des horloges urbaines est remplacé par un ressort à remontage manuel. Ce ressort permet de rendre les horloges mobiles sans pour autant arrêter le mouvement. En effet, l’horloge à poids ou à pendule devait obligatoirement fonctionner à la verticale.

Les horloges portatives commencent à être convoitées par les plus aisés et rapidement elles se miniaturisent pour pouvoir se porter autour du coup avant de s’aplatir pour devenir des montres à gousset.

La montre bracelet

C’est au 18ème siècle que la première montre bracelet apparaît à Genève. Trop efféminée et moins précises que les montres à gousset elle est tout d’abord destiné aux femmes et peine à s’imposer dans les milieux plus masculins. C’est dans l’armée aux poignets des pilotes et à ceux des officiers de la marine allemande qu’elle évolue et devient finalement indispensable.

Après la guerre, la montre bracelet continue de s’améliorer avec la création de nouvelles complications (chronographe, phase de lune, quantième perpétuel, …) mais aussi sur du côté esthétique avec l’ajout de pierres précieuses incrustées.

Un commentaire sur “L’histoire de la montre : de l’horloge au bijou

  1. LUTOMISA says:

    De la conception à la fabrication en passant par la prouesse inégalée sur les traces de pionniers dans la mesure du temps. De la créativité, de la découverte, de l’invention et enfin de l’innovation dans le progrès continu et l’amélioration. Un parcours technologique sans précédent en transformant l’objet donné en bijou… qui a un lendemain meilleur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *